Interview avec le nouveau président de Solifin

vlc-2019-11-05-20h46m35s016

Thomas Van Craen a récemment accepté de devenir le premier président du Conseil d’Administration de Solifin. Je crois que c’est une grande opportunité pour notre nouveau réseau. En effet, en tant que CEO de la Banque Triodos, Thomas peut donner plus de visibilité au projet et, plus important encore, favoriser un esprit de collaboration au sein du secteur.

A la veille de cette Nouvelle Année, je lui ai posé 3 questions essentielles.

Quelle est ta vision pour Solifin en 2020 ?

Je souscris pleinement à la mission de Solifin de rassembler au sein d’un réseau tous les acteurs qui veulent s’assurer que le monde financier et l’argent aient un impact positif. De plus, Solifin veut aider les entrepreneurs durables à trouver plus facilement un financement adapté (don, capital, prêt et tout ce qui se trouve entre les deux). On ne peut qu’applaudir cela ! Ensemble, nous pouvons faire en sorte que l’entrepreneuriat social devienne la norme, surtout pour les nouvelles entreprises. En effet, non seulement le gouvernement, la société civile et les citoyens, mais aussi les entrepreneurs ont la responsabilité de contribuer activement à la transition sociale à laquelle nous sommes confrontés.

Quels sont les principaux défis pour Solifin en 2020 ?

Comme pour toute start-up, il sera important de se concentrer sur le cœur de la mission, et de ne pas être trop distrait par toutes les opportunités qui se présenteront. Plus précisément, il s’agit de promouvoir la coopération entre les membres et de faciliter l’accès au financement pour les entrepreneurs durables. Pas à pas, pas trop lentement mais pas trop rapidement non plus. Solifin ne sera couronné de succès que si toutes les parties impliquées continuent à faire l’expérience de la valeur de la coopération.

Quel sera ton rôle en tant que président du Conseil d’Administration en 2020, et quelles sont tes priorités ?

J’ai constaté une énorme quantité d’énergie et d’ambition dans l’équipe. J’ai également constaté que les membres voulaient vraiment travailler ensemble. Mon ambition est de contribuer à la mise en place d’une organisation et d’une gouvernance efficaces. Plus les structures de concertation et de décision seront performantes, plus l’énergie pourra être mise au service de la réalisation de la mission de Solifin. En outre, il est important que suffisamment de personnes sachent que Solifin existe et connaissent les valeurs de Solifin. C’est le rôle de tous les membres, y compris le président, d’y contribuer. Et enfin, je veux être disponible pour Sevan et l’équipe, ils auront besoin de prendre du recul régulièrement.

Interviewé par Sevan Holemans le 27 décembre 2019.